Chemin

Lis ces conseils lentement. Médite avec calme ces considérations. Ce sont des choses que je te dis à l’oreille, en confidence d’ami, de frère, de père. Ces confidences, Dieu les écoute.

« Lis ces conseils lentement. Médite avec calme ces considérations. Ce sont des choses que je te dis à l’oreille, en confidence d’ami, de frère, de père. Ces confidences, Dieu les écoute. »

C’est par ces mots que l’auteur introduit Chemin, son premier livre, et le plus populaire de tous. Le premier, car même s’il a été publié sous ce titre en 1939, c’est une nouvelle mouture de Consideraciones espirituales, ouvrage publiée quelques années auparavant Chemin. 999 points de méditation — nombre dû à la dévotion de l’auteur pour la Très Sainte Trinité — pour « faire surgir quelque pensée qui te frappe, pour que ta vie s’améliore, et que tu t’engages dans des chemins de prière et d’Amour, et que tu finisses par avoir l’âme et l’esprit justes » (prologue). 999 pensées abordant tous les aspects de la vie chrétienne de celui qui veut se comporter en enfant de Dieu au milieu du monde : du caractère à l’apostolat, en passant par la prière, le travail et vertus.

« J’ai écrit en 1934 une bonne partie de ce livre », répondait l’auteur à un journaliste du Figaro, en 1966, « en résumant mon expérience sacerdotale, pour toutes les âmes, de l’Opus Dei ou non, dont je m’occupais. Ce n’est pas un livre écrit seulement pour les membres de l’Opus Dei : il est destiné à tous, même aux non-chrétiens. Il conseillait de le lire « avec un minimum d’esprit surnaturel, de vie intérieure et de souci apostolique. Ce n’est pas un code de l’homme d’action. Il prétend être un livre qui incite à aimer Dieu et à se rapprocher de lui, et à servir tout le monde. »

Chemin est un véritable succès de librairie, qui peut être considéré comme un classique de la littérature spirituelle. Actuellement sont publiés plus de 4 millions et demi d’exemplaires en 43 langues.

>>> Lire le livre (www.escrivaobras.org).