Une bourse d’études

M., Argentine

J’ai prié le bon Dieu, par l’intercession de saint Josémaria, de m’accorder une bourse dans une institution renommée que j’aimerais bien intégrer.

J’avais essayé en 2010, ça n’avait pas marché. Je n’ai pas arrêté de prier et en 2015, j’ai réessayé. Ma demande fut rejetée, le jury n’était pas pour moi et avait quelques objections sur ma pétition. Je me suis mis à faire des neuvaines, avec une grande foi en saint Josémaria, pour décrocher cette bourse. J’ai de nouveau présenté ma demande. Au quatrième jour de la septième neuvaine, en la fête de la Visitation, j’ai reçu un e-mail : la bourse m’était accordée. Merci, saint Josémaria.