Saint Josémaria à Chamonix

A l'occasion de ce jour anniversaire du fondateur de l'Opus Dei, nous vous proposons de découvrir le bas-relief sur saint Josémaria dans l’église de Chamonix

Nouvelles
Opus Dei - Saint Josémaria à Chamonix

L’église paroissiale Saint-Michel de Chamonix renferme désormais un imposant bas-relief consacré à saint Josémaria. Il se compose d’un panneau central qu’entourent huit scènes dues aux ciseaux de Chris Piasecki, et retraçant divers épisodes de la vie de saint Josémaria et de l’esprit de l’Opus Dei par lui fondé, en 1928, que complète la reproduction de la rose de Rialp, trouvée par st Josémaria lors de sa traversée des Pyrénées.

L’inauguration du bas-relief a eu lieu à l’issue de la messe dominicale du dimanche 22 décembre 2013, en présence du maire de Chamonix, du conseil général, de l’abbé Georges Vigliano, curé du lieu et de trois cents fidèles .

Après avoir rappelé dans l’homélie que l’appel à la sainteté est au cœur du message du fondateur de l’Opus Dei, Mgr Dominique Le Tourneau a glosé, dans son allocution, divers textes dans lesquels saint Josémaria parle de la montagne,  soit comme souvenirs personnels soit comme application pratique à la vie ascétique.

Il a ensuite présenté sommairement les scènes du bas-relief, où l’on voit Notre-Dame du Pilar, que saint Josémaria allait voir tous les jours dans ses années de Saragosse, le sanctuaire de Notre-Dame-de-Torreciudad qu’il a fait construire dans les Pyrénées espagnoles, sa traversée desdites Pyrénées dans des conditions extrêmement dures et périlleuses pendant la guerre civile d’Espagne pour sortir de la zone communiste, des anges musiciens, évocation des cloches de Notre-Dame-des-Anges qui sonnaient à toute volée quand il a « vu » l’Opus Dei, à Madrid, le 2 octobre 1928, le J. J. Sister, à bord duquel il s’est rendu à Rome, en 1946, dans un golfe du Lion agité de façon  exceptionnelle ; mais aussi saint Josémaria s’adressant à une foule, l’évocation de la sainteté dans la vie ordinaire représentée par une famille, par le travail devant l’ordinateur ou par le travail manuel. Un tableau l’explique plus en détail en français et en anglais.

Des présentoirs situés à l’entrée de l’église proposent en plusieurs langues l’image avec la prière à saint Josémaria .