Pour moi, non pas saint Josémaria, mais Josémaria

Libertad Fernadez, monitrice dans le cadre des maisons rurales au Pérou, nous dit combien saint Josémaria l'aida à faire surface après la mort de son fils.

Témoignages

Libertad Fernadez, monitrice dans le cadre des maisons rurales au Pérou, nous dit combien saint Josémaria l'aida à faire surface après la mort de son fils.

J'ai eu une triste expérience, les terroristes ont tué mon fils, membre de la police. Il ne pouvait rien m'arriver de plus dur, de pire. Je me suis dit: je suis morte. En effet, un fils, c'est un fils. Or, Dieu merci, j'ai pensé à Saint Josémaria lorsqu'il est venu à Cañete, ici au Pérou. Il disait: bénie soit la douleur, glorifiée soit la douleur. Et je me suis dit, moi non plus je ne vais pas me laisser abattre et Josémaria va aussi m'aider. Je me suis dit: Courage! Avec ma souffrance en moi. Voilà pourquoi je vous assure: Saint Josémaria est pour moi, non pas saint Josémaria, mais Josémaria tout court. Je m'adresse à lui, je te demande ceci, cela, en toute familiarité, comme s'il était présent. En effet, il nous aide en tout. Je lui en serai éternellement reconnaissante.