Les « Prières » de l’Opus Dei

Tous les jours, les fidèles de la Prélature élèvent leur cœur vers le Seigneur en récitant les Preces, une prière de louange, d’action de grâces et de demande à Dieu le Père, parJésus-Christ, dans l’Esprit-Saint, pour leurs propres besoins et ceux des autres.

Publications
Opus Dei - Les « Prières » de l’Opus Dei

Le 10 décembre 1930, saint Josémaria écrivait dans ses Cahiers intimes : Nous réalisons actuellement des copies des « Preces ab Operis Dei sociis recitandae ». Mo n confesseur les a approuvées . On voit que le Seigneur a voulu , parce que ce doit être le cœur de l Œuvre , qu elle commence par la prière [1] .

Ces mots du fondateur de l’Opus Dei reflètent fidèlement son enseignement constant : la prière est le fondement de l édifice spirituel [2] , de tout travail surnaturel et de toute action apostolique ; la prière est le moyen indispensable pour avancer dans la lutte vers la sainteté [3] . Dans l’Opus Dei, la récitation des Preces (pluriel du latin prex : demande, supplique) constitue une manière de mettre en pratique cette exigence commune de toute âme chrétienne [4] . Tous les jours, les fidèles de la Prélature élèvent ainsi leur cœur vers le Seigneur avec cette prière dans laquelle ils louent, rendent grâce, et adressent leurs demandes à Dieu le Père, par Jésus-Christ, dans l’Esprit-Saint, pour leurs besoins personnels et pour ceux des autres. C’est ainsi que dans l’Opus Dei, petite partie de la grande famille de Dieu qu’est l’Église, se renouvelle la scène de l’Église primitive décrite par saint Luc : Ils persévéraient tous ensemble dans la prière, et ils avaient un seul cœur et une seule âme [5] .

Saint Josémaria composa cette oraison, à partir de textes de la Sainte Écriture et de la Liturgie de l’Église, au long des premières décennies de l’existence de l’Œuvre. En récitant chaque jour ces prières, les fidèles de la Prélature remercient Dieu du don de leur vocation chrétienne et manifestent leur pleine disponibilité à faire sa Volonté. Les Preces commencent par un serviam ! qui exprime leur résolution de servir le Seigneur et de promouvoir l’extension de son Règne au monde entier, sans rien exclure. C’est pourquoi, après s’être adressés à la Très Sainte Trinité par des paroles d’adoration et d’action de grâces, les fidèles de l’Œuvre se tournent vers Iesum Christum Regem , vers Jésus-Christ Roi, qui les envoie ouvrir pour tous les hommes les chemins divins de la terre.

Se mettant sous la protection du Dieu miséricordieux par des invocations tirées du Psaume 27 (26) – le Seigneur est ma lumière et mon salut, de qui aurais-je crainte ? – ils recourent aussià l’intercession de la Vierge Marie, médiatrice de toutes grâces, de saint Joseph, patron de l’Église universelle, des anges gardiens, en la fête desquels est né l’Opus Dei, et de saint Josémaria, avec une tendresse et une confiance filiales. Cette dernière invocation fut ajoutée le 17 mai 1992, lors de la béatification du serviteur de Dieu Josémaria Escriva de Balaguer, et adaptée le 6 octobre 2002, après la canonisation du fondateur par Jean-Paul II.

Puis vient une série de demandes. En premier lieu, naturellement, une prière pour le Saint Père – pour que le Seigneur veille sur lui , le garde en vie , et le rende heureux en cette terre – et pour les évêques des divers diocèses. On prie également pour l’unité dans l’apostolat, suivant l’exemple du Christ à la dernière Cène – que tous soient un , comme toi , Père , tu es en moi , et moi en toi et pour tous ceux qui, par amour du Seigneur, coopèrent aux activités apostoliques de la Prélature.

La prière pour le Prélat de l’Opus Dei, appelé familièrement « Père », que Dieu a mis sur terre à la tête de cette partie du Peuple de Dieu, précède les autres invocations propres à une famille : une prière est récitée pour les autres fidèles de la Prélature, aussi bien ceux qui sont encore de ce monde que les défunts.

Dans les invocations finales, les fidèles s’adressent de nouveau à Dieu, avec la certitude d’être écoutés. Confiants en sa miséricorde, ils lui demandent d'enflammer leurs cœurs et leurs corps – tout leur être – du feu du Saint-Esprit. Ils l’invoquent aussi afin qu’il conduise à leur terme, par son inspiration et son aide, toutes leurs actions : la prière, le travail et les autres occupations. Ils demandent finalement le gaudium cum pace , joie et paix qui sont les fruits de la lutte intérieure, un temps de vraie pénitence , la grâce et la consolation de l Esprit - Saint , et la persévérance dans l Opus Dei .

C'est enfin à l'intercession des Patrons des apostolats de l’Œuvre qu'il est fait appel : les saints archanges Michel, Gabriel et Raphaël, puis les apôtres Pierre, Paul et Jean. Si un prêtre est présent, il donne sa bénédiction : que le Seigneur soit dans vos cœurs et sur vos lèvres . On termine avec une salutation qui rappelle celle des premiers chrétiens, à la saveur tellement humaine et surnaturelle : pax , in aeternum .

J. Yániz

[1] Cahiers , n . 128 , dans A. Vázquez de Prada, Le fondateur de l ’Opus Dei , vol. I, Le Laurier, Paris, 2001, p. 365.

[2] Chemin, n. 83, Le Laurier, Paris, 1993.

[3] Cf. 1 Th 4,3

[4] Cf. Catéchisme de l’Eglise Catholique, n. 2744-2745.

[5] Actes des Apôtres, 1,14 et 4,32.

----------------------

PRECES

Sérviam!

V /. Ad Trinitatem Beatíssimam.

R /. Grátias tibi, Deus, grátias tibi: vera et una Trínitas, una et summa Déitas, sancta et una Unitas.

V /. Ad Iesum Christum Regem.

R /. Dóminus Iudex noster; Dóminus Légifer noster; Dóminus Rex noster. Ipse salvabit nos.

V /. Christe, Fili Dei vivi, miserere nobis.

R /. Christe, Fili Dei vivi, miserere nobis.

V /. Exsurge, Christe, ádiuva nos.

R /. Et líbera nos propter nomen tuum.

V /. Dóminus illuminátio mea et salus mea: quem timebo?

R /. Si consistant adversum me castra, non timebit cor meum; si exsurgat adversum me proélium, in hoc ego sperabo.

V /. Ad Beatam Vírginem Mariam Mediatricem.

R /. Recordare, Virgo Mater Dei, dum stéteris in conspectu Dómini, ut loquaris pro nobis bona.

V /. Ad Sanctum Ioseph Sponsum Beatae Mariae Vírginis.

R /. Fecit te Deus quasi Patrem Regis, et dóminum universae domus eius: ora pro nobis.

V /. Ad Angelos Custodes.

R /. Sancti Angeli Custodes nostri, deféndite nos in proélio ut non pereamus in tremendo iudício.

V /. Ad Sanctum Iosephmariam Conditorem nostrum.

R /. Intercede pro fíliis tuis ut, fideles spirítui Operis Dei, laborem sanctificemus et ánimas Christo lucrifácere quaeramus.

V /. Oremus pro Beatíssimo Papa nostro N.

R /. Dóminus conservet eum, et vivíficet eum, et beatum fáciat eum in terra, et non tradat eum in ánimam inimicorum eius.

V /. Oremus et pro Antístite huius dioecesis.

R /. Stet et pascat in fortitúdine tua, Dómine, in sublimitate nóminis tui.

V /. Oremus pro unitate apostolatus.

R /. Ut omnes unum sint, sicut tu Pater in me et ego in te: ut sint unum, sicut et nos unum sumus.

V /. Omne regnum divisum contra se, desolábitur.

R /. Et omnis cívitas vel domus divisa contra se non stabit.

V /. Oremus pro benefactóribus nostris.

R /. Retribúere dignare, Dómine, ómnibus nobis bona faciéntibus propter nomen tuum, vitam aeternam. Amen.

V /. Oremus pro Patre.

R /. Misericórdia Dómini ab aeterno et usque in aeternum super eum: custodit enim Dóminus omnes diligentes se.

V /. Oremus et pro frátribus nostris Operis Dei, vivis atque defunctis.

R /. Salvos fac servos tuos, Deus meus, sperantes in te.

V /. Mitte eis, Dómine, auxílium de sancto.

R /. Et de Sion tuere eos.

V /. Réquiem aeternam dona eis, Dómine.

R /. Et lux perpétua lúceat eis.

V /. Requiescant in pace.

R /. Amen.

V /. Dómine, exaudi orationem meam.

R /. Et clamor meus ad te véniat.

Sacerdos, si Preces moderatur, exsurgit et addit Dóminus vobiscum, stans etiam dum recitat orationem.

V /. Dóminus vobiscum.

R /. Et cum spíritu tuo.

Oremus.

Deus, cui próprium est misereri semper et párcere: súscipe deprecationem nostram. Ure igne Sancti Spíritus renes nostros et cor nostrum, Dómine: ut tibi casto córpore serviamus, et mundo corde placeamus.

Actiones nostras, quaésumus Dómine, aspirando praéveni et adiuvando proséquere: ut cuncta nostra orátio et operátio a te semper incípiat, et per te coepta finiatur. Per Christum Dóminum nostrum.

R/. Amen.

Omnes dicunt:

Gáudium cum pace, emendationem vitae, spátium verae poeniténtiae, grátiam et consolationem Sancti Spíritus atque in Opere Dei perseverántiam, tríbuat nobis Omnípotens et Miséricors Dóminus.

V /. Sancte Míchaël.

R /. Ora pro nobis.

V /. Sancte Gábriel.

R /. Ora pro nobis.

V /. Sancte Ráphaël.

R /. Ora pro nobis.

V /. Sancte Petre.

R /. Ora pro nobis.

V /. Sancte Paule.

R /. Ora pro nobis.

V /. Sancte Ioannes.

R /. Ora pro nobis.

Cum adsit aliquis Sacerdos, dignior ait:

Iube, Domne, benedícere.

Sacerdos benedicit:

Dóminus sit in córdibus vestris, et in lábiis vestris, in nómine Patris + et Fílii et Spíritus Sancti.

R /. Amen.

V /. Pax.

R /. In aeternum.