Biographies

Voici une bibliographie de base pour une approche de saint Josémaria Escriva de Balaguer et de l’Opus Dei. Pour une bibliographie plus vaste, vous accéderez au Service du Conseil Bibliographique de l’Institut Historique Josémaria Escriva de Balaguer.

Bibliographie et essais

Voici une bibliographie de base pour une approche de saint Josémaria Escriva de Balaguer et de l’Opus Dei. Pour une bibliographie plus vaste, vous accéderez au Service du Conseil Bibliographique de l’Institut Historique Josémaria Escriva de Balaguer, en cliquant ici.

Andrés Vázquez de Prada. Le Fondateur de l’Opus Dei. Vie de Josémaria Escriva. Vol I. Seigneur, que je voie! Le Laurier — Paris, Wilson & Lafleur ltée — Montréal 2001

Andrés Vázquez de Prada: Le Fondateur de l’Opus Dei. Vol II. Dieu et Audace!, Le Laurier — Paris, Wilson & Lafleur ltée — Montréal 2003

Andrés Vázquez de Prada: Les chemins divins de la terre. Vol. III. Paris, Wilson & Lafleur ltée — Montréal 2005

Première biographie complète, approfondie et rigoureuse de saint Josémaria Escriva de Balaguer exploitant minutieusement les sources bibliographiques, documents, témoignages, lettres et tout autre matériel concernant le fondateur de l’Opus Dei dans les archives de la Prélature.

John F. Coverdale. Uncommon faith: the early years of Opus Dei, 1928-1943, Princeton, Scepter, 2002, 396 p., 1ª ed.

Historique de l’Opus Dei, depuis sa fondation en 1928, alors qu’il n’était que dans l’esprit de son fondateur et jusqu’en 1943. Période de la création des nouveaux centres, de l’arrivée de dizaines de premiers membres, de son développement, de la guerre civile, de son redressement à Madrid et de son expansion avec l’opposition du parti unique, la Phalange, et celle des universitaires. L’auteur est un spécialiste de l’histoire de l’Espagne, ancien conseiller au Département d’État des États-Unis pour les affaires espagnoles.

Massimo Bettetini. Josemaría Escrivá, Padova, Messaggero, 2008, 144 p.

Biographie qui permet un accès facile au message de l’Opus Dei, gravé dans l’esprit et dans le coeur de saint Josémaria.

Il est aisé de découvrir combien il fut surpris par un éblouissement sur la vocation chrétienne, pareille à celle des premiers disciples du Christ. Avec la biographie de saint Josémaria, cet ouvrage présente l’homélie “Vers la sainteté”, guide-âne de l’esprit de l’Opus Dei, ainsi qu’un discours de Jean-Paul II, une sélection de points de Chemin, Sillon et Forge et un glossaire.

François Gondrand. Au pas de Dieu. Josemaría Escrivá de Balaguer, fondateur de l'Opus Dei

François Gondrand. Au pas de Dieu. Josemaría Escrivá de Balaguer, fondateur de l'Opus Dei, Paris, France-Empire, 1982.

Professionnel des médias, François Gondrand qui a personnellement connu mgr. Escriva de Balaguer, peut esquisser son portrait sur le vif.

À partir du 2 octobre 1928 où l’Opus Dei vit le jour, Josémaria Escriva de Balaguer fut le protagoniste d’une aventure spirituelle singulière. Qui était-il? Pourquoi se fit-il prêtre? Comment cette Oeuvre qu’il a énergiquement promue a-t-elle avancé au pas de Dieu? Quelles difficultés et quelles joies a-t-il trouvées sur son chemin?

Eugueny Pazukhin. Zinz y Trudy blazennovo khosemaria Escrivá, Osnovatelia Opus Dei, Helsinki, Okeanos Oy, 2000, 229 p.

Première biographie de saint Josémaria en russe. L’auteur, philosophe orthodoxe, écrit ce livre, bouleversé par le message et la figure de Josémaria Escriva après avoir lu quelques-uns de ses ouvrages. Il pense à ses concitoyens russes pour tisser un dialogue vivant avec ceux qui, comme lui, ont évolué dans une société sans liberté et qui vivent dans une période post-soviétique pleine de soucis et d’incertitude, mais qui nourrissent de grands espoirs.

Pilar Urbano. El hombre de Villa Tevere: los años romanos de Josemaría Escrivá de Balaguer, Debolsillo, Barcelona, 2004, 549 p.(1ª edición: Madrid, Plaza & Janés, 1995).

Pilar Urbano trace un audacieux profil de saint Josémaria, fidèle à son écriture de journaliste qui tient à une information rigoureuse sans compromis.

Comment était-il dans sa vie privée? Était-ce un être humain avec ses faiblesses ou incarnait-il son mythe ? Était-il avenant ou impossible ? Comment réagit-il aux « conjurations » anti Opus Dei ? A-t-il eu une quelconque influence sur la Vatican ou était-il un « outsider » ? Que pensait-il des membres de l’Opus Dei qui faisaient de la politique? De quoi s’entretenait-il à table, avec le père Arrupe, général des Jésuites ? Il y a dans cet ouvrage des réponses plus que satisfaisantes à ces questions et à d’autres.

Michele Dolz. Mia madre la Chiesa: vita di san Josemaría Escrivá, Cinisello Balsamo (Mi), San Paolo, 2008, 268 p.

Analyse de la vie de saint Josémaria à partir de la fondation de l’Opus Dei et jusqu’à sa mort, sous un angle particulier: son amour de l’Église et sa relation avec ses pasteurs (prêtres, évêques, papes.

Claudio Sorgi. Il Padre. Josemaría Escrivá de Balaguer, Casale Monferrato, Piemme, 1992, 181 p.

Premier récit italien de la vie de Josémaria Escriva, sous forme de questions et de réponses à l’abbé Francesco Angelicchio. Plus qu’une biographie, ce livre est un entretien sympathique sur le fondateur de l’Opus Dei.

José Miguel Cejas Arroyo. Vida del Beato Josemaría, Rialp, Madrid, 1992, 224 p., 4ª ed. (1ª edición: Madrid, Rialp, 1992).

Brève biographie, synthèse des faits les plus significatifs de la vie du fondateur de l’Opus Dei et du développement de l’Oeuvre.

Ana Sastre Gallego. Tiempo de caminar, Madrid, Rialp, 1991, 701 p., 4ª ed.

Les grands traits de la personnalité du fondateur de l’Opus Dei, de sa façon d’être et de faire, toujours orientée à l’accomplissement de la volonté de Dieu.

Hugo de Azevedo. Uma luz no mundo: vida do Servo de Deus Monsenhor Josemaría Escrivá de Balaguer, Lisboa, Prumo-Rei dos livros, 1988, 403 p.

Première biographie en portugais. De larges descriptions et une structure strictement chronologique, avec des arrêts sur les voyages de saint Josémaria au Portugal et au Brésil.

Peter Berglar. L’Opus Dei et son fondateur Josémaria Escrivá. Editions Mame, 1992, 341 pages.

Cet historien allemand analyse les aspects historiques, biographiques et spirituels de l’Opus Dei, repères essentiels pour comprendre l’histoire récente de l’Église catholique.

Salvador Bernal Fernández.

Mgr Escriva de Balaguer, Portrait du fondateur de l’Opus Dei. Editions SOS, Paris 1978. 400 pages

Rédigé peu de jours après son décès, ce portrait permet une approche de la personnalité de saint Josémaria et de son message.